Comment oublier quelqu’un qu’on aime ? | 2 conseils simples

Comment oublier quelqu’un qu’on aime ? C’est une des questions que je croise régulièrement, en tant que thérapeute de couple. Et c’est bien normal ! Penser sans cesse à son ex (ou autre !), c’est inconfortable, ça soulève des questions. Ça peut nous laisser le sentiment de ne pas être complètement disponible pour notre relation amoureuse actuelle. Dans cet article et cet épisode de podcast, je propose 2 conseils simples pour oublier quelqu’un qu’on aime.

Pourquoi on cherche à oublier un amour impossible, un ex…? 

Comment oublier quelqu’un qu’on aime ? La question peut se poser pour : 

  • un amour impossible ; 
  • quelqu’un que vous aimez mais qui ne vous aime pas en retour ; 
  • une personne de votre entourage qui vous attire, sans que vous souhaitez faire quoi que ce soit de cette attirance ; 
  • un·e ex, que vous soyez de nouveau en couple ou non… 

C’est une situation inconfortable.

« Il y a un impact sur ma relation de couple aujourd’hui. Je ne me sens pas complètement bien dans mon couple, complètement investi·e […], parce que j’ai cette autre personne-là en tête. Et c’est un peu comme un parasite.»

Souvent aussi, ça amène à se poser plein de questions.

« Si j’y pense encore, c’est que je n’ai pas réussi à passer à autre chose. Si j’y pense encore, c’est peut-être que j’ai encore des sentiments. »

Comment oublier quelqu’un qu’on aime : et si vous vous laissiez traverser au lieu de lutter ?

Quand on souhaite oublier quelqu’un qu’on aime, le premier conseil que je donne, c’est d’arrêter de se forcer à ne pas y penser. C’est une réaction que je comprends complètement mais qui, en fait, produit l’effet inverse de ce que vous recherchez. 

« Oublier quelqu’un, c’est un peu cette idée de : « je passe à autre chose ». »

Le but, c’est qu’elle prenne moins de place dans nos pensées. Mais, en insistant avec soi-même en se répétant sans cesse qu’il ne faut pas y penser… on crée des pensées autour de cette personne. 

« L’information importante, c’est qu’on n’a pas de pouvoir sur nos pensées. Nos pensées, elles arrivent, on ne les maîtrise pas. Tout comme on n’a pas de pouvoir sur ce qu’on ressent. »

Mais alors, comment oublier quelqu’un qu’on aime ? Ce que je vous propose, c’est plutôt de changer la façon dont vous dirigez ces pensées. Je vous propose d’essayer de juste les laisser passer. 

« Soit on va être dans : « oh non, j’y ai encore pensé… » […]. « Ça veut dire qu’en fait, cette personne, elle prend trop de place dans ma vie… » […] Ces pensées-là, vous imaginez bien qu’elles ne sont pas bienveillantes ni bénéfiques pour vous. Donc, l’idée, ça va être d’être dans quelque chose de bien plus léger : « OK, oui, c’est encore là ». Et c’est tout ! Juste je viens prendre note que OK, j’y pense encore. Et je ne veux pas y attacher une importance particulière ! » 

Évidemment, ça ne se fera pas en claquant des doigts… mais avec le temps, vous y arriverez de mieux en mieux. Naturellement, ces pensées diminueront car elles auront pu s’exprimer et être entendues.

Oublier quelqu’un qu’on aime : pourquoi ne pas accorder plus de place aux sujets et personnes importantes pour vous ?

Pour oublier quelqu’un qu’on aime, je conseille aussi de s’occuper ! Plus vous mettrez d’énergie, de focus, de temps sur d’autres aspects de votre vie, moins vos pensées auront de place pour cet amour perdu. À vous de voir ce qui vous fera le plus de bien : du temps pour prendre soin de vous, pour votre famille, vos amis, des activités sportives, des loisirs, votre vie professionnelle…

« Je pense à des trucs qui moi, me font du bien, qui vont m’apporter du positif. En étoffant ces dimensions-là, pas en mettant le focus sur : « je ne veux pas, je ne veux pas, je ne veux pas »… mais en développant le reste, en étoffant le reste […], alors, progressivement, cela prendra moins de place. »

L’intérêt sera double : non seulement vos pensées seront occupées par autre chose, mais en plus, vous ferez plus de place pour ce qui vous fait du bien.  

« Ça va être vraiment l’idée de découvrir, se redécouvrir, de venir renforcer d’autres relations… « Et si je prenais le temps ? ». C’est aussi des moments de prise de conscience que la vie est courte, que ce serait intéressant de renforcer, peut-être, certaines amitiés, de renforcer certains liens avec des membres de ma famille […]. Ça peut être également le moment de mettre un focus, un coup de boost sur ma carrière, sur mes plans professionnels. »

*J’espère que cet article et cet épisode de podcast vous auront fait du bien ! Si vous ressentez le besoin d’être aidé·e, soutenu·e, accompagné·e dans cette démarche, je vous propose de me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *