HELP ! On arrive plus à se parler !

Pour ceux qui préfèrent la vidéo..

Est-ce que cela vous parle ?

“Il n’arête pas de se plaindre alors que JE fais tous les efforts”

“Je ne le supporte plus, dès qu’il ouvre la bouche, ça m’insupporte !”

“Je ne supporte plus aucune critique, cela me met tout de suite dans une colère folle”

“Je préfère me taire sinon, il va se vexer et il va faire la tête pendant trois jours”

Si cela vous parle, c’est que vous connaissez peut être des “difficultés de communication” dans votre couple. C’est que vos échanges, vos conversations ne sont pas toujours fluides, voire elle créent des tensions.

J’ai envie dans cet article de vous donner trois pistes pour commencer à inverser la dynamique relationnelle dans laquelle vous êtes.

Un désaccord n’est pas un problème.

Dans les couples que j’accompagne, je vois bien souvent que l’origine de leurs difficultés c’est un désaccord. L’un veut A, l’autre veut B.

C’est ce qu’on appelle un désaccord, vous ne voulez pas la même chose au même moment.

J’en profite pour rappeler que c’est normal, que c’est humain et que personne n’est d’accord sur tout, tout le temps.

Un désaccord exprime juste des besoins différents. Sauf que bien souvent, les couples n’aiment pas être en désaccord parce que c’est, disons le, parfois inconfortable à vivre.

Alors soit il y en a un qui masque son besoin. “J’ai dis que je voulais A ? Non, finalement je m’en fiche, c’est bon, je fais comme toi, prenons B.”

Ou alors il y en a un qui va chercher à imposer à l’autre son choix.

Et c’est là que ça devient compliqué.

Parce que si ton choix A est vraiment important pour toi et que tu t’assois dessus ; à un moment ce sera trop.

Et c’est là qu’on revient à nos phrases du début : “Il n’arête pas de se plaindre alors que JE fais tous les efforts”.

C’est ce sentiment de s’être “sacrifié pour l’autre”. J’avais des besoins que je n’ai pas écouté pour toi et en plus tu oses te plaindre ?

Bien souvent les choses se mettent en place progressivement, et donc c’est aussi progressivement qu’une autre dynamique peut s’installer. Mais OUI, une autre dynamique est possible !

As-tu les cheveux roses ?

Ne pars pas, c’est toujours moi ! Je n’ai pas perdu la tête.

J’utilise beaucoup cette métaphore quand les réflexions des autres nous mettent en colère, quand on ne supporte plus la moindre critique.

Si une copine te dis : “Oh tes cheveux roses c’est trop moche !”.

Mais si toi, tu n’as pas les cheveux roses. Tu vas te dire: “Elle délire ma pote ou elle est fatiguée?”

Est-ce que ça va te vexer ? Le plus souvent non, parce que tu sais que tu n’as pas les cheveux roses. Par conséquent, sa réflexion n’a pas de prise sur toi.

Par contre si cette même copine te dis: “Ils sont trop moches tes cheveux aujourd’hui”.

Et si toi même tu trouves que tes cheveux en ce moment c’est pas facile, et que tu aimerais aller chez le coiffeur mais tu n’as pas le temps ou pas l’argent.

Là, ça peut te vexer. Là, tu peux te remettre en question, te sentir mal ou en colère. Là, il y a une prise sur toi. Pourquoi ? Parce que ce qu’elle dit, tu y crois aussi un peu.

Pourtant c’est une réflexion, comme celle des cheveux roses. Mais, soit elle vient résonner sur un truc déjà sensible en toi ; soit non.

Donc quand tu ne supportes plus les remarques de ton partenaire, demande toi : Pourquoi ça me fait réagir? Est-ce que moi aussi je le crois un peu? Est-ce que ça vient s’ajouter à quelque chose de déjà sensible chez moi ?

Un peu de bienveillance ?

Pour finir je voulais vous donner un peu de bienveillance et vous parler “du choix du moins pire”.

Quand parfois on a envie de dire qu’on est pas d’accord mais on ne le fait pas parce qu’on a pas envie que l’autre se vexe ou se mette en colère.

Parce que oui, des fois ce n’est pas possible. Des fois, on a pas l’énergie ou c’est pas le bon moment pour subir l’autre qui boude pendant trois jours ou pour subir une énième dispute.

Alors votre cerveau prend une décision, parfois de manière instantanée : j’y vais ou j’y vais pas ?

Et votre cerveau prend la décision la mieux pour vous à ce moment là. Ton cerveau cherche à te préserver et à te protéger.

Mais c’est vrai que souvent, ça ne dure qu’un temps. À un moment tu peux avoir le sentiment d’un trop plein.

Ou tu peux aussi aspirer une relation que ne soit pas faite que de décisions “la moins pire”.

Si tu as envie de commencer à travailler sur la communication dans ton couple, j’ai créer un challenge gratuit pour ça : Les cinq clés pour améliorer la communication de ton couple.

Il sort officiellement le 04 septembre 2020 mais les membres de mon groupe Facebook privé et mes abonnés à mes mails privés peuvent déjà le commencer en exclusivité.

Si ça t’intéresse rejoins moi sur ma liste pour que je t’envoie mes mails privés : https://untempspournous.com/

Prends soin de toi.

Lucie

Envie d’aller plus loin ?

Si tu veux en savoir plus sur les accompagnements que je propose pour les femmes et le couples : https://untempspournous.com/mes-accompagnements/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *