Couple. Quelles solutions quand on ne partage plus rien ?

On est devenus colocataires” ; “C’est les enfants qui nous lient” ; “Avant on faisait ça…, avant on était comme ça…; “Il ne s’intéresse pas aux mêmes choses que moi”

J’entends souvent des discours comme ceux là et bien souvent ils sont accompagnés d’un certain découragement. C’est comme ci, il fallait se résigner, accepter, le célèbre : “je ne suis pas malheureuse non plus”.

Et c’est vrai. La plupart du temps, j’entends ces discours chez des femmes qui se disent amoureuses, qui n’ont pas envie de remettre en question leur couple, qui n’envisage pas de séparation.. pour le moment. Parce qu’il est vrai que j’en ai rencontré d’autres qui à force, au bout de quelques années de résignation, d’acceptation, et bien elles en ont eu marre. Elles deviennent malheureuses et elles s’en vont !

Aujourd’hui j’aimerais donc que l’on aborde ce thème, de ce qui lie le couple. Idéalement je souhaite que vous tombiez sur cet article lorsqu’il n’est pas trop tard; lorsque vous n’êtes pas déjà trop découragée.

Alors concrètement, cela se passe comment. 

Bien souvent, avec le temps, (ou parfois dès le début), on assiste à un éloignement du couple. J’en parle d’ailleurs dans une vidéo sur les saisons du couple (lien si cela vous intéresse).

Cette phase est délicate et un fossé peut se creuser. Chacun est absorbé par ses activités, ses projets. Vous avez tous les deux envie de vous recentrer sur vous. C’est une phase normale mais parfois on peut glisser vers un éloignement de plus en plus important.

Ce fossé peut aussi être accentué si vous avez un “passif douloureux”; si vous avez déjà connu des crises, des séparations. Ou si votre couple a déjà eu des moments douloureux, difficiles, des remises en questions. Toutes ses fragilités vont venir renforcer le fossé.

Dans le quotidien, vous pouvez avoir l’impression que cela ne repose que sur vous. Vous êtes systématiquement à l’initiative d’activités ensemble, de partages. Vous sentez que vous êtes la seule à faire des efforts. 

Et en plus, quand vous faites l’effort, vous avez l’impression de ne rien recevoir en retour, soit il n’est pas réceptif, soit vous avez le sentiment qu’il se force, que ce n’est pas authentique.

Alors vous n’avez plus trop envie d’essayer, et le fossé se creuse encore davantage.

Quelques clés pour changer cette dynamique

  • Observer. 

On l’a déjà évoqué, votre cerveau retient ce qui l’arrange. Ce qui fait qu’on est parfois convaincu de choses qui ne sont pas complètement la réalité. Et si vous preniez le temps de noter ce que vous partagez déjà? Et si vous vous concentriez sur ce que vous avez? Plutôt que sur ce qui vous manque? 

Cela ne veut pas dire que vous n’avez pas envie que ça change ! Mais vous amorcer votre changement avec une vision plus juste, moins “désespérée”. 

  • Décider.

Hé oui, pour changer, il faut le décider, il faut le conscientiser. Si vous restez avec “j’aimerais bien que ça change”… vous risquez d’y rester longtemps…

Pour commencer à faire bouger les choses, il faut prendre la décision de le faire. 

C’est important de vous mettre en action, en mouvement. Ne pas rester dans une posture où vous subissez ce qui vous arrive.

  • Persévérer

Oui c’est basique, oui c’est évident mais oui il faut l’avoir en tête. J’imagine que ce manque de partage, de complicité n’a pas poussé en une nuit ; donc il ne disparaîtra pas en une nuit non plus.

C’est pour cela que je vous invite à ne pas laisser les choses s’enliser. Quand ça fait des années qu’on essaye, qu’on est déçue, on a moins d’énergie pour “essayer encore”, on a moins de patience.

Donc si vous amorcer les choses, prenez le temps, et apprécier les petites victoires, les petits pas.

Si vous avez envie d’aller plus loin dans cette reconquête de votre complicité, je vous annonce que je vais prochainement sortir mon tout premier programme sur cette thématique. Il s’appelle Sérénité et avec ce programme je vous aide à renouer avec votre partenaire, à retrouver cette complicité, cette harmonie.

 Je vous donnerais de manière bien plus détaillée des outils, des conseils, du soutien pour activer et pérenniser ces changements dans votre relation.

Je vous en reparle vite et venez me dire si cela vous intéresse.

La loi de l’attraction et comment l’appliquer pour son couple.

Pour ceux qui préfèrent la vidéo, c’est par ici.

Je reviens aujourd’hui pour vous parler de la loi de l’attraction.

Alors en préambule, si vous trainez un peu sur les réseaux sociaux, si vous vous intéressez un peu au développement personnel, vous en avez forcément déjà entendu parler. Sans doute même que vous avez un peu entendu tout et son contraire.

Aujourd’hui je m’apprête à vous parler de ma version à moi, qui sera peut être différente encore. Vous l’avez compris, la loi de l’attraction c’est une idée générale que l’on personnalise. 

Je vous encourage à faire la même chose avec ma vision. Prenez ce qui vous intéresse, et mélangez ça à vos croyances et à vos pensées pour en faire une pensée unique, votre pensée. 

Ok, j’ai posé mon cadre, on est partis !

Pour moi, la loi de l’attraction c’est deux grands principes :

  • Une vision spirituelle
  • Une vision “scientifique”, plus pragmatique. Autrement dit la “non spirituelle”.

Certains vont se reconnaître dans l’une ou l’autre, ou les deux !

La loi de l’attraction c’est l’idée que l’on a la possibilité d’attirer à soi ce que l’on désire. Ça c’est le point de départ. C’est le socle des deux approches.

L’ Approche spirituelle

La loi de l’attraction est présente dans de nombreuses religions, c’est l’idée de “prier” pour obtenir quelque chose. C’est l’idée de demander à Dieu, à l’univers, à la Terre, à la Source, chacun le nomme à sa guise.

Mais l’idée est là, je demande, je demande souvent, avec ardeur, avec foi. 

Et en parallèle je mets en place des actions pour montrer ma bonne foi, ma motivation, et ainsi l’univers, Dieu, me le rendra. 

Mais l’idée essentielle est là, je prie fort, je mets en place de bonnes actions et j’obtiens.

Souvent, dans l’approche spirituelle on évoque aussi des vibrations, des énergies. C’est l’idée que tu vibres à une certaine fréquence et tu attires à toi des vibrations similaires.

L’ Approche plus pragmatique, non spirituelle

C’est la même idée mais formulée différemment. Dans cette approche on ne parle pas de prière mais de mettre le focus de son cerveau sur ton objectif. 

De manière concrète, c’est y penser au quotidien, plusieurs fois par jour. C’est l’écrire sur ton frigo, c’est le mettre comme fond d’écran. C’est répéter tous les jours des affirmations.

En mettant le focus dessus,  ton cerveau va chercher dans ton environnement, dans ta vie ce qui coïncide avec tes pensées.

Ton cerveau veut de la cohérence. Il va filtrer les informations qu’il reçoit pour ne garder que celles qu’il jugent pertinentes, celles qui vont dans le sens de tes pensées actuelles.

Par conséquent, si tu remplis ton cerveau de pensées négatives, dévalorisantes, alors ton cerveau va chercher dans ton environnement ce qui les confirme. 

On connait tous ces journées où tu as passé, une mauvaise nuit, puis tu arrives en retard au travail, puis comme par hasard c’est le jour où tu devais intervenir en réunion mais tu avais zappé, il n’y a plus ton sandwich préféré à la boulangerie, tu loupes ton bus en rentrant, t’es en retard à l’école, ton repas brûle dans le four… Et tu te couches en te disant qu’aujourd’hui était particulièrement une mauvaise journée !

Bon et bien ça c’est un fonctionnement classique de ton cerveau. Si tu commences ta journée en te disant qu’elle va être pourrie, alors ton cerveau va retenir tous les éléments qui vont valider cette idée tout au long de la journée..

C’est ce phénomène qu’on traduit par “attirer à soi”. Si tu penses que tu vas avoir une mauvaise journée, si tu en ais convaincue, alors tu vas l’attirer à toi.

La loi de l’attraction dans ton couple

Cette loi de l’attraction marche aussi pour le positif je te rassure ! Ce n’est pas uniquement une loi qui va t’apporter des galères. Tu peux également l’utiliser au quotidien, dans ton couple.

Imaginons que tu veuilles plus de sérénité dans ton couple. Si tous les jours tu te répètes cette idée, alors de manière consciente et inconsciente tu va l’attirer à toi. 

De manière consciente, si tu te répètes tous les jours que tu veux être plus sereine, alors tu vas chercher ce que tu peux faire pour l’être, prendre du temps pour toi, lire, méditer, allez marcher, …

De manière inconsciente, lorsque une tension, un désaccord va apparaître dans ton couple, tu ne vas peut être pas surenchérir, tu vas être plutôt dans l’apaisement, chercher des solutions plutôt que blâmer l’autre.

C’est comme ça, petit à petit , que tu vas te créer une vie comme tu le souhaites, avec plus de sérénité dans ton couple.

Cette idée revient à dire que tes pensées créent ta réalité. C’est le fondement du coaching et de la relation d’aide. La première étape est de t’aider à réaliser que ce sont tes pensées qui apportent le négatif que tu ne veux plus dans ta vie.

Ensuite, c’est t’aider à créer de nouvelles pensées, qui iront davantage vers ton objectif.

Tu l’as compris la loi de l’attraction entre en action quand tu as une action sur tes pensées. Pour t’accompagner dans ce travail pour que ton couple gagne en sérénité, je te propose de t’inscrire à mon challenge gratuit.

Ce challenge, Les 5 clés pour améliorer la communication dans ton couple, va t’aider à mieux comprendre ce qui se joue dans ta relation. Et ainsi, tu vas aussi y apporter plus de sérénité.

Le lien du challenge : Les 5 clés pour améliorer la communication dans ton couple https://untempspournous.com/challenge-mieux-communiquer-dans-son-couple/