Les mecs ? Tous les mêmes !

Le quitter ? Pourquoi ? Je trouverai pas mieux ! Lui ? C’est le moins pire que j’ai trouvé ! 

Aujourd’hui je vous parle de cette idée du “Pourquoi le quitter ? C’est tous les mêmes”. “ J’ai toujours été en couple avec des hommes qui me rendaient malheureuse, l’amour, avoir un couple épanoui, toussa, toussa c’est pas pour moi ! “

J’ai posé le contexte, vous voyez l’idée ? On est partis !

Pourquoi penser “Tous les mêmes” ne te fera pas avancer ?

Elle est pratique cette idée ? Que “ça ne sert à rien de le quitter parce que de toute façon je tomberai sur un autre qui sera pareil, voir pire !”

Cette idée, cette pensée, elle te déresponsabilise. “Ce n’est pas de ma faute, c’est eux qui sont tous pareils !”

Et en plus de te déresponsabiliser, elle te maintient dans l’inaction. Parce que comme ce n’est pas la peine. Alors on ne bouge pas, on ne change rien, on ne le quitte pas et on reste malheureuse.

Pourquoi il y a des femmes qui ont des relations de couples sympas et moi je ne tombe que sur les mauvais numéros ?

Je vais être cash, mais c’est pour te bousculer un peu et que tu envisages l’idée : Parce que tu les tolères dans ta vie. Il n’y a pas des femmes qui les attirent et des femmes qui ne les attirent pas. Non, mais :

Il y a des femmes qui ne les tolèrent pas, et il y a des femmes qui les tolèrent. 

Je t’invite à te demander dans quel team es-tu ? 

Quels sont tes critères ? As-tu des critères ? Quel type d’homme penses- tu “attirer” ou “mériter” ? 

Quand je parle de critères, je ne parle pas de physique (même si tu peux en avoir).

Non, moi je parle d’exigences. Par exemple, “j’exige d’être avec quelqu’un qui me respecte.” ou “je ne tolère pas d’avoir un conjoint qui me manque de respect”

Bien souvent, les femmes ont le double discours. Je me plains de mon conjoint qui ne me correspond pas mais je ne m’en sépare pas. “Je veux être avec un conjoint qui me respecte, lui ne me respecte pas, mais je ne pars pas”.

Souvent c’est étroitement lié à l’amour de soi, l’estime de soi

Est-ce que tu t’accordes assez de valeur pour te dire que tu es une femme à qui on ne manque pas de respect ?

“Je m’aime trop pour accepter d’être avec quelqu’un qui me manque de respect”. 

Est-ce que c’est une pensée que tu pourrais avoir à propos de toi ?

Bien souvent, il y a des signes dès le début de votre histoire. Bien souvent les signes que c’est un homme qui ne vous correspond pas sont déjà visibles. Mais on ferme les yeux, on minimise, on met de côté parce qu’on a pas envie d’être seule, parce qu’on se dit que c’est mieux que rien, ou que les choses s’amélioreront… On tolère. 

Tu n’attires pas à toi plus qu’une autre femme, mais tu l’acceptes dans ta vie.

Tes pensées créent ta réalité.

J’aborde cette notion à demi mot dans cet article mais j’en ferais un autre dédié à cette idée. 

Cette sensation que tu as “d’attirer à toi”, c’est dans ta tête. Si tu passes tes journées à penser que “De toute façon c’est foutu, j’ai trente ans, les mecs sympas sont déjà casés, il ne reste que .. Les autres”.

Alors tu conditionnes ton cerveau à ne voir que “les autres”. Et quand tu vas croiser un “sympa”, tu vas être suspicieuse, tu vas penser que c’est louche, que c’est trop beau, qu’il doit y avoir une arnaque…

Tes pensées créent ainsi ta réalité.

Vous avez toutes eu cette copine qui pense qu’elle n’attire que des “pauvres types”. (c’est d’ailleurs peut être vous, cette copine..)

Et elle fait la liste de ses conquêtes, “tu te souviens… Lui il était nul! Et Machin en fait il était déjà en couple! Et Truc.. du jour au lendemain, plus de nouvelles…”

Et quand vous lui dites “ Et l’autre là ! Le petit brun ? Il était sympa lui !” Elle répond :

“Ah oui, mais non, lui c’est pas pareil..”

Le petit brun, il est balayé par le cerveau, il ne rentre pas dans la case des “tous pourris” alors on le met de côté. C’est comme ça qu’on fait rentrer dans notre cerveau, que nous, on attire que des mauvais numéros.

Je prenais l’exemple d’une femme célibataire, mais c’est pareil quand on est en couple.

Pourquoi le quitter ? Je ne rencontrerai pas forcément mieux, voir je ne rencontrerai personne ! 

Là encore, vos pensées créent votre réalité. Si vous êtes convaincue que tous les autres sont pareils, votre cerveau ne va voir que ça et va vous le confirmer.

Selon moi, quand on a ces pensées, il faut amorcer un travail pour mieux se connaître. Parce que cette idée, elle est bien pratique. “Ils sont tous pareils, je ne trouverai pas mieux”. Alors tu restes là, pas très heureuse mais pas malheureuse non plus. Et tu tolères ce que tu as et qui ne te convient pas vraiment. Tu acceptes.

Si cela te convient, alors c’est ok. Mais si ça te titille un peu quand même, si tu y penses souvent alors je t’invite à aller plus loin. Qu’est ce que tu veux vraiment ? Si tout était possible, ce que tu vis actuellement te conviendrait ? Ou tu t’en contentes parce que tu ne penses pas pouvoir avoir mieux ?

J’ai créé un challenge de cinq jours pour mieux se connaître, pour partir à la découverte de toi et de tes pensées.

Chaque jour, pendant cinq jours, tu reçois une vidéo exclusive avec un exercice écrit. Je t’invite à t’y inscrire si tu te sens confuse, perdue, ne sachant pas trop quelle décision prendre.

LIEN CHALLENGE : https://untempspournous.com/challenge-mieux-se-connaitre/

À très vite.

Lucie, Thérapeute de couple